21 - 24 JUNE 2021 / EDITION N°32

Blog

Sunny Side of the Doc
7
Mai

[Communiqué] Sunny Side of the Doc Édition Connectée met l’Histoire en lumière

Organisée du 22 au 25 juin 2020 dans un format uniquement en ligne, l’Édition Connectée de Sunny Side of the Doc, le marché international du documentaire et des expériences narratives, et PiXii Festival, le festival international des cultures digitales, proposent une programmation résolument tournée vers l’avenir avec l’Histoire comme thématique centrale.

La Rochelle, le 6 mai 2020 – Du 22 au 25 juin, dans le cadre de son Édition Connectée, Sunny Side of the Doc dardera ses rayons sur les enjeux imminents du documentaire Histoire.
Ce focus affranchit le documentaire de ses cadres formels en proposant un éventail élargi d’opportunités et des moments privilégiés d’échanges autour de talents, coproductions, expériences numériques, solutions techniques et des projets les plus innovants et remarquables en diffusion linéaire et non linéaire, inside & out !

« La demande pressante en nouveaux contenus se reflète d’ores et déjà dans le nombre historique de projets soumis aux sessions de pitch cette année, près de 350 projets portés par 250 sociétés indépendantes et issus de 37 pays parmi lesquels le Canada, l’Allemagne, les États-Unis, l’Espagne ou l’Italie, et aussi l’Australie, l’Ukraine, la Finlande, le Brésil, la République Tchèque, Israël, la Corée du Sud ou le Japon », explique Mathieu Béjot, directeur de la stratégie et du développement.
« En proposant un programme riche de conférences, d’atelier pratiques sans oublier les sessions de pitchs, si nécessaires pour la poursuite de la création et de l’industrie, nous espérons apporter un soutien sans faille aux professionnels du monde entier. »

Les Archives en première ligne : pourquoi un tel engouement ?

En ces temps troublés, remettre l’Histoire au premier plan est une ambition nécessaire pour inviter les publics à décrypter le monde présent et ses complexités. C’est également un signal synchrone et positif envoyé à l’industrie à un moment où le Covid-19 a bloqué les pipelines de production classique.

Les acheteurs des chaînes et des plates-formes se tournent activement vers la valorisation de documentaires à base d’archives – leurs stocks documentaires se tarissent et ils ont besoin d’alternatives rentables et qualitatives à leurs cases habituelles reposant sur des équipes et des déplacements complexes. Et il y en a pour tous les goûts et tous les publics !

« Les archives peuvent livrer des histoires fascinantes selon une procédure rapide, avec des flux de travail qui dépendent de petites équipes de production. Le succès nécessite l’expertise pour savoir ce que les acheteurs veulent, pour qualifier les histoires et les personnages qui les attirent le plus, puis créer des pitchs et des trailers attractifs » commente Tom Jennings, Producteur exécutif et fondateur de 1895 Films, primé aux Peabody and Emmy Awards.
« Côté opérationnel, les producteurs doivent établir de façon experte des outils de travail en ligne, négocier des contrats de diffusion d’archives, comprendre les règles d’utilisation équitable pour le matériel sous copyright, et bien plus encore. Le programme de Sunny Side 2020 est une opportunité unique d’explorer ces questions liées au succès des productions basées sur les archives audiovisuelles et sonores. »

L’Édition Connectée propose 4 ateliers de 30 minutes conçus et animés par Elizabeth Klinck, recherchiste de renommée internationale, sur la valeur ajoutée et les innovations dans l’usage des archives notamment pour la narration des programmes Histoire. Chacun d’eux favorisera l’échange d’expertises de sociétés d’archives et offrira une approche pragmatique sur le plan éditorial, technique et financier.

• Sourcing : Avec « Berlin 1945 », Autentic Distribution reviendra sur l’importance de la recherche d’images d’archives inédites et surprenantes. Ce film reconstruit la vie des populations libérées des camps de concentration, mais donne également la parole aux soldats soviétiques, américains, britanniques et français ainsi qu’à la population civile allemande meurtrie par le conflit.

Restauration, Colorisation : Un nombre croissant de documentaires historiques offrent des archives entièrement restaurées et souvent colorisées. Ces nouvelles techniques permettent une appréhension beaucoup plus aigüe des périodes quelles couvrent. Meilleure empathie ou artifice éditorial ?

• Coût & Négociation : Que le film produit utilise un faible pourcentage d’archive ou soit constitué d’archives à 100 %, ces archives ont un coût. Quels droits pour quel prix ? Que nous soyons sur des droits monde ou pour certains territoires, comment établir son budget ? Quelles sont les solutions de production ? De l’achat de droits au partenariat et passant par la coproduction, quelles sont les meilleures solutions en fonction du projet ?

Marché & Audience : Comment les films d’archives sont-ils perçus selon les territoires ? Le genre archive fonctionne-t-il mieux sur des sujets précis ? Cette session offre un panorama international sur les audiences des films d’archives.


Quelques-uns des rendez-vous History Inside/Out en mode connecté :

• Des sessions Meet the Executives dédiées à la thématique mettra en lumière les stratégies des diffuseurs et plateformes SVOD avec Simon Young (BBC), Fatima Salaria (Channel 4), Catherine Alvaresse (France Télévisions), Mikael Osterby (SVT), Jorge Franzini (Curiosity Stream), Alex Hryniewicz (Little Dot Studios).

Panel « Histoire et la Conquête des publics jeunes » : Incitées à développer de nouvelles formes de narration conformes aux nouveaux usages, les chaînes de télévision et producteurs indépendants se sont vues libérés du carcan de la « case programme », des contraintes propres à un type particulier d’écran ou encore des arcs narratifs classiques, au profit d’une multiplicité d’approches et de supports. Ce panel s’articulera autour d’exemples récents de la BBC et l’INA.

• Étude de coproduction internationale sur un projet historique événement 20 ans après les attaques terroristes du 11 septembre 2001. Une coproduction menée par John Smithson (Arrow Media) pour PBS (Etats-Unis), Channel 4 (Royaume-Uni) et Arte France.


PiXii Festival, l’innovation au service de l’histoire

La mémoire collective est aussi un espace imaginaire. L’émergence d’outils de narration et de technologies aptes à distribuer des récits engageants, interactifs sont autant d’opportunités d’écrire et raconter l’Histoire qui se rappellera à nous dans 50 ans, dans 500 ans…

En cela, la sélection officielle de PiXii Festival, dévoilée le 30 avril (voir la liste complète ici) a enregistré une forte internationalisation des expériences et installations numériques dès la phase de candidatures. On y retrouve des œuvres portées par des musées comme Le Louvre, le Centre des Monuments Nationaux mais également des dispositifs immersifs en provenance de France, Allemagne, Australie, Canada et Israël.

Cette sélection sera exposée auprès des professionnels accrédités durant les 4 jours de l’Édition Connectée. Études de cas, échanges de bonnes pratiques et rencontres professionnelles sont au menu d’une édition largement portée sur les enjeux de monétisation et co-exploitation des expériences culturelles et éducatives en VR, AR, mapping vidéo, son binaural ou encore projections semi-sphériques.

• Panel : Distribution des œuvres immersives, la quadrature du 360
Comment envisager la co-conception et la coproduction en amont d’une œuvre immersive au-delà de l’exposition physique au sein d’un opérateur culturel ? Quelles stratégies de diffusion ? Faut-il monétiser à tout prix ou envisager une méthode agile ? Autant de questions auxquelles tenteront de répondre les intervenants de l’Institut du Monde Arabe, Ubisoft, Smithsonian Institution, le Château de Versailles, et bien d’autres.

• Les sessions intitulées Accélérateurs PiXii permettent la mise en relation des opérateurs culturels du monde entier avec les producteurs nouveaux médias et distributeurs d’œuvres numériques et immersives. Parmi les études de cas présentés en 2020, on retrouve « En tête-à-tête avec la Joconde », la première expérience en VR proposée au public par le Musée du Louvre. Elle a été conçue dans le cadre de l’exposition Léonard de Vinci qui a rassemblé plus de 1,1 million de visiteurs. Le Grand Palais et Gédéon Programmes présenteront « Pompéi, l’Expérience VR » en lien avec l’exposition immersive qui devrait ouvrir ses portes en juillet prochain en collaboration avec le Parc archéologique de Pompéi ; dans le même temps, l’Unesco, en association avec Ubisoft, évoquera la visite virtuelle de la cathédrale Notre-Dame de Paris, présentée au grand public durant les Journées du Patrimoine.

• Un programme concomitant de Meet the Executives sera proposé dans PiXii Festival avec les plates-formes numériques des chaînes de télévision ainsi que les opérateurs culturels pour faciliter les collaborations créatives et innovantes : France Télévisions, National Geographic, le Centre Phi de Montréal, Metropolitan Museum of Art (MET) de New York (sous réserve)…


L’Édition Connectée… avec la communauté documentaire internationale

Plus que jamais, la structuration et la consolidation du réseau international des professionnels du documentaire s’avère nécessaire. Dans cet esprit, Sunny Side of the Doc et PiXii Festival proposent plusieurs rendez-vous tout au long des 4 jours du marché.

• Matchmaking : Identifier les contacts, nouer des relations, co-créer des projets de coproductions internationales, tels sont les objectifs des sessions de Matchmaking qui réuniront les délégations étrangères de producteurs et productrices basés au Canada, en Chine, en Italie.

• Meet The Experts : Pendant toute la durée du marché, les professionnels accrédités pourront bénéficier de consultations individuelles auprès d’experts internationaux (institutions, distributeurs, fonds internationaux, chaînes de télévision, musées, etc.) pour les aider dans leurs démarches auprès des décideurs et partenaires potentiels de tout ordre. Citons, parmi d’autres, le CNC, Europe Creative, XR Hub, AniDox (The Animation Workshop) ou encore KissKissBankBank, Virtual Switzerland, France Télévisions, Arte, DOK Leipzig, Lion TV, etc.

• Best of Festivals : Enfin, en réponse à l’annulation de plusieurs festivals documentaires, partenaires de longue date du marché, Sunny Side of the Doc offre à chacun de ces événements l’opportunité de diffuser une sélection de films « Coup de cœur » de leurs programmations 2020. Ces films seront disponibles dans la vidéothèque numérique Sunny Side of Doc.
Dok Fest Munich, Hot Docs, Sheffield Doc Fest, One World Festival, CPH:DOX, Festival International des Droits Humains, Movies That Matter et DocuDays UA ont d’ores et déjà répondu présents à cet appel.

 


Aurélie REMAN
Directrice de la Communication & des Partenariats // +33 (0)6 69 28 68 33

Stéphane MALAGNAC
Chargé de Relations Presse et Développement PiXii // +33 (0)6 11 83 83 74

Leave a Reply