Des nouvelles des partenaires chinois, par Yves Jeanneau

A quelques semaines de la 28e édition du marché international du documentaire, Sunny Side of the Doc, son commissaire général, Yves Jeanneau s’est rendu en Chine du 11 au 23 avril 2017 pour entretenir le réseau et rester en prise avec les rapides évolutions du marché documentaire chinois.

Yves_Jeanneau_0077
FEELING CHINA

« Le Pavillon s’appellera « Feeling China» et il occupera 100 m² environ au sein de la halle exposition de l’Espace Encan. C’est un grand pas en avant, puisque cela signifie que Sunny Side est dorénavant reconnu officiellement comme l’un des 12 événements cinéma/audiovisuel mondiaux où les professionnels chinois sont encouragés et aidés à participer.« 

Vous vous attachez, depuis plusieurs années, à développer les opportunités de coproductions internationales avec la Chine. Quelles nouvelles rapportez-vous dans la perspective de la 28e édition de Sunny Side ?

Yves Jeanneau : Les nouvelles sont excellentes ! Notre principal partenaire en Chine depuis des années, CICC (China Intercontinental Communication Center) a réussi à mettre sur pied une délégation chinoise à Sunny Side of the Doc 2017, pour regrouper tous les diffuseurs de documentaires et les principaux centres de production sous une même ombrelle.

Le Pavillon s’appellera « Feeling China » et il occupera 100 m² environ au sein de la halle exposition de l’Espace Encan. C’est un grand pas en avant, puisque cela signifie que Sunny Side est dorénavant reconnu officiellement comme l’un des 12 événements cinéma/audiovisuel mondiaux où les professionnels chinois sont encouragés et aidés à participer.

Quelles seront les chaînes de télévision chinoises représentées au sein de cette délégation à ce jour ?

Yves Jeanneau : Six diffuseurs chinois ont déjà confirmé leur venue. D’autres sont en cours. Nous pouvons déjà annoncer, outre CICC, la présence sur le marché de trois représentants de CCTV 9, chaîne du service public chinois entièrement consacrée aux documentaires, Documentary Channel of Beijing Television, qui ne diffuse que des documentaires haute définition, Golden Eagle Documentary Channel (chaîne documentaire provinciale de Hunan Broadcasting System), Chongqing Broadcasting Group Documentary Media, Xi’an Cloud Vision Television CultureShanghai Wings Media, détenue par Shanghai Media Group (SMG), et une société de VR Scentrealm.

Deux autres chaînes régionales, Heilongjiang TV, habituée de Sunny Side depuis 2013, et Zhejiang TV, diffusant sur la ville de Hangzhou et la province de Zhejiang, sont en attente de confirmation.

Ces chaînes chinoises représentent, à elles seules, des milliers d’heures de documentaires à co-produire ou à acheter, avec des opportunités financières à saisir pour les producteurs et distributeurs européens.

Yves Jeanneau, president of the Jury at the West Lake International Documentary Festival (IDF) held in Hangzhou (China), from 20 to 22 April 2017.

Yves Jeanneau, president of the Jury at the West Lake International Documentary Festival (IDF) held in Hangzhou (China), from 20 to 22 April 2017.

Pendant ce voyage en Chine, vous avez participé au Festival International de Cinéma à Pékin, et au West Lake International Documentary Festival à Hangzhou. Y avez-vous fait des découvertes à fort potentiel international ?

Yves Jeanneau : Oui, surtout à Hangzhou. C’était la première édition du West Lake International Documentary Festival, et j’ai eu le plaisir d’en présider le Jury. Nous avons primé cinq films dont deux chinois, et ce sont des films documentaires remarquables !

« A YOUNG PATRIOT », réalisé par Du Haibin et produit par CNEX (qui sera également présent à Sunny Side cette année), et « MAMA » réalisé par Jin Xingzheng. Deux films qui documentent la vie en Chine aujourd’hui avec talent et intelligence, en suivant leurs personnages au plus près et sans commentaires.

La participation chinoise était en baisse l’an passé; ce sera donc leur grand retour du 19 au 22 juin 2017 à La Rochelle ?

Yves Jeanneau : Oui assurément. Ce Pavillon « Feeling China » est un signe concret et très positif de l’intérêt croissant des Chinois pour la France et l’Europe. D’ailleurs le nombre de chinois qui apprennent le français est en très forte augmentation ! Et les coproductions menées, par exemple par Heilongjiang TV avec Géorama TV (Armes chimiques sous la mer…) ou Mona Lisa Production (Planète Sable) ont été de francs succès internationaux ! Cela servira à initier de nouvelles coopérations.