Compte rendu de la mission de réflexion autour des « documentaires empruntant aux codes du magazine et du reportage » et formes innovantes

En juin 2016, Frédérique Bredin, présidente du CNC avait confiée à Yves Jeanneau, Commissaire général des marchés Sunny Side, une mission de réflexion sur les documentaires « empruntant aux codes d’écriture du magazine et du reportage » pour clarifier les conditions de soutien du CNC et proposer des critères simples.

Le CNC a procédé en 2014 à une réforme importante du soutien au documentaire. Afin de n’exclure aucun genre, la réforme avait prévu le maintien du soutien à des documentaires spécifiques définis comme « empruntant aux codes d’écriture du magazine et du reportage ». Dix-huit mois après la mise en œuvre de cette réforme, la définition de ce genre de documentaires demeurait encore trop imprécise générant des incertitudes néfastes pour les professionnels concernés.

Mission_Jeanneau_CNC
La mission menée par Yves Jeanneau, Laurent Duret (Bachibouzouk) et d’Arnaud Hamelin (Sunset Presse) devait donc s’attacher à proposer des critères simples, dont le premier d’entre eux semble devoir être celui de la valeur ajoutée artistique et culturelle, permettant de marquer l’ambition de ces documentaires, et donc un éventuel soutien accru du CNC.

En outre, le compte-rendu propose également des critères pertinents pour différencier des formes innovantes de documentaire apparaissant pour s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation induites par la révolution numérique et empruntant aux codes des autres genres (magazine, série TV, jeu vidéo…).

CLIQUEZ ICI pour découvrir le rapport final et les préconisations faites au Centre national du cinéma et de l’image animée, en date du 5 décembre 2016.
Vos commentaires sont les bienvenus sur le Blog Sunny Side.