COMMUNIQUE DE PRESSE

Signature_SSD18

Du 25 au 28 juin 2018, la 29e édition de Sunny Side of the Doc met la culture à l’honneur. Avec plus de 2 000 professionnels issus du monde entier et 60 nationalités représentées, dont près de 350 décideurs internationaux et plus de 500 sociétés exposantes, Sunny Side of The Doc s’affirme comme un véritable écosystème créatif pour tous les acteurs du documentaire linéaire et interactif.

La Rochelle, 3 mai 2018L’édition 2018 de Sunny Side of the Doc, marché international du documentaire se déroulera du 25 au 28 juin à l’Espace Encan de La Rochelle. Plus que jamais conçu comme une plateforme d’échanges, de ventes et de coproductions, le marché réunira producteurs, distributeurs, diffuseurs et acteurs de la culture digitale sous le label « Culture In Motion ».

« Culture in Motion » : le documentaire sort du cadre !

Cette ambition est le fruit d’un constat. Les documentaires sur les arts, la culture ou le patrimoine culturel représentent encore une part importante de la production annuelle mondiale. Alors que les cases régulières dédiées ont tendance à disparaître des grilles de programmes, ces sujets restent très présents sur tous nos écrans sous forme de « specials », de séries et de dispositifs numériques.
L’accent mis cette année sur la « culture en mouvement » reflète et exprime le désir du public d’accéder à des expériences artistiques, culturelles et patrimoniales significatives, à travers des contenus à haute valeur ajoutée.

« Cet engouement se reflète d’ores et déjà dans la commercialisation des stands et des inscriptions. En effet, les indicateurs sont, à deux mois de l’événement, plus positifs que les années précédentes à la même date : tous les stands sont renouvelés, le nombre de projets inscrits est en augmentation de 30% et de nouveaux responsables de chaînes internationales ont confirmé leur venue, en provenance par exemple d’Allemagne et des Philippines » explique Yves Jeanneau, commissaire général du Sunny Side of the Doc.

PNG-SSD18Quelques-uns des rendez-vous « Arts, Culture et Patrimoine » en 2018 :

-          Panel « Culture et Patrimoine : audace, innovation et opportunité », organisé par News Tank Culture. Nouveaux contenus, nouveaux canaux de diffusion, nouveaux usages, la révolution numérique du documentaire est aussi l’affaire des acteurs de la culture. Musées, sites patrimoniaux, festivals ou lieux de spectacle commandent, produisent, coproduisent ou inventent des formes documentaires nouvelles, toujours plus immersives (lundi 25 juin – 16h30) ;

-          Deux sessions de pitch dédiées à la thématique : Arts & Culture / Culture & Création Digitale. La première session verra pitchés des projets linéaires originaux et ambitieux dans une optique de diffusion internationale. La seconde session accueillera des projets et dispositifs développant des outils numériques innovants, créant de nouvelles interactions avec le public (applications, VR, AR, 3D, son binaural, animation jeux vidéo, arts visuels, etc.) ;

-          Meet the Executives spécial Culture : pendant les 4 jours du Sunny Side of the Doc, des chargés de programmes internationaux spécialisés dans la programmation Arts & Culture au sein des chaînes NRK, AVROTROS, France 5, SVT, Histoire, Museum présenteront leurs stratégies et les projets qu’ils cherchent à produire.

-          Master Class « Master’s Vision (VR) » : une étude de cas autour de la série en réalité virtuelle produite par Gebrueder Beetz Filmproduktion en co-production avec Camera Lucida Productions et Øya Interaktiv. « Master’s Vision » entend donner vie aux plus grands chefs-d’œuvre de l’art européen. Chaque épisode se concentre sur une œuvre et en offre une expérience émotionnelle unique : Le moine au bord de la mer de Caspar David Friedrich à la Alte Nationalgalerie (Berlin), Les nymphéas bleus de Claude Monet au Musée d’Orsay (Paris), Le soleil d’Edvard Munch au Musée Munch (Oslo)…

L’Europe documentaire prend place à Sunny Side

Partout en Europe, les médias publics ont entamé leur transformation pour s’adapter aux nouveaux usages numériques, trouver des modèles économiques viables, tenter de rester pertinents, et faire valoir leurs différences au cœur des missions de service public. C’est donc tout naturellement que les deux groupes Documentaire et Science & Connaissance de l’Eurovision (UER) ont choisi La Rochelle pour leur réunion annuelle, soit près de 60 chargés de programme des chaînes publiques européennes présents pour défendre les meilleurs projets à potentiel international, discuter de nouvelles stratégies pour soutenir efficacement les documentaires européens face à la concurrence globale d’acteurs numériques tels qu’Amazon et Netflix.

Un panel autour des futurs contours d’un audiovisuel public modernisé et pleinement européen constituera un temps fort de cette édition (mardi 26 juin – 17h30).

YouTube et les nouvelles plates-formes : quels enjeux et opportunités pour le doc ?

Véritable vivier de talents, YouTube a vu émerger depuis quelques années des « youtubers » fédérant des audiences de plusieurs milliers, voire millions d’abonnés, notamment autour de sujets ayant trait à la connaissance scientifique, technologique, historique, etc. Sunny Side of the Doc réunira plusieurs d’entre eux, face à des producteurs et chaînes de télévision qui collaborent déjà avec ces nouveaux créateurs audiovisuels sur le Web.

Sous l’impulsion du Fonds Bell (Canada), la table ronde Nouvelles plates-formes, nouveaux diffuseurs proposera d’échanger avec un échantillon d’opérateurs natifs digitaux en vue de dégager les axes de collaborations et de coproductions possibles entre ces nouveaux diffuseurs et les producteurs de documentaires (storytelling, montages financiers, meilleure visibilité des programmes, etc.).

PiXii : l’innovation au service de la culture

Sunny Side of the Doc renouvelle l’expérience PiXii – Parcours Interactif d’eXpériences Immersives et Innovantes, un événement à la fois professionnel – le matin – et grand public – l’après-midi. Installé pour la première fois au cœur du Musée Maritime de La Rochelle, sur une surface d’exposition en augmentation, l’espace numérique PiXii regroupera plusieurs dispositifs de réalité virtuelle, réalité augmentée, holographiques et de son spatialisé. Une sélection de films 360 et VR sera disponible au sein de VRthèques sous forme de séances synchronisées.

Les accélérateurs de la culture digitale mettront en lumière des retours d’expériences de dispositifs (VR, AR, Son, mapping, vidéo 360, etc.) installés avec succès sur des lieux de médiation culturelle ces derniers mois en France et à l’étranger. Les thèmes 2018 – Culture, Patrimoine, Science & Nature, Education – donneront la parole à des porteurs de contenus innovants et de sites comme la RMN Grand Palais, l’Aquarium de Biarritz, le Grand Montréal. Le programme définitif des dispositifs sera mis en ligne en juin sur http://www.pixii-larochelle.fr/.

« Nous constatons cette année un intérêt marqué de la part des sociétés de solutions techniques et des donneurs d’ordre des musées et structures de médiation culturelle qui souhaitent venir investir Sunny Side of the Doc, notamment dans les secteurs culturel, patrimonial, touristique et éducatif » conclut Yves Jeanneau. « Culture in Motion » va permettre de faire le lien entre les projets linéaires classiques qui alimentent les prime-time et événements des grands diffuseurs télévisuels et les extensions interactives et installations, développées en synergie avec des lieux culturels ou des projets éducatifs. »

Le programme détaillé de Sunny Side of the Doc 2018 est à retrouver en ligne dans les prochaines semaines.
Merci de consulter http://www.sunnysideofthedoc.com/

Contact Presse : Stéphane Malagnac
+33 (0)6.11.83.83.74
smalagnac@prop-ose.fr